Algues vertes

Les algues vertes font partie du règne des Plantes, mais sont pas un groupe cladistique (c'est à dire phylogénétique) comme tel, mais une grande partie en forme un, qui est un sous-règne, qu'on pourrait appelé les Primiplantes, qui a 5 embranchements, 18 ordres, environ 80 familles, 420 genres, et plus de 3800 espèces. Toutes sont aquatiques, la plupart d'eau douce. Ils ont les racines de flagelles en formes de croix, et catalysent l'oxydation de glycolate avec le déshydrogénase de glycolate. Les autres, avec 5 ordres, 7 familles, 73 genres, et environ 5000 espèces, la plupart étant les Gamophytes (Zygnématales), du nombre de 60 genres et 4600 espèces, et les Charophytes (Charales), du nombre de 6 genres et 400 espèces, tous deux des embranchements d'eau douce, les 3 autres étant terrestres, avec les racines de flagelles unilatérales et la catalyse de l'oxydation de glycolate avec l'oxydase de glycolate, font partie de l'autre sous-règne, qu'on appelle les Streptophytes, qui inclut aussi les Embryophytes (=Cormophytes). Les Archéoplastidies, regroupant les plantes, les algues rouges, et les glaucophycées, sont un taxon manifestement artificiel (voyez «Eucaryotes: une mise à jour» de Pelletier à gsjournal.net, cliquez sur le nom dans la liste d'auteurs à gauche). 

Les algues vertes macroscopiques, donc les plus intéressantes et captivantes, sont surtout dans l'embranchement des Euchlorophycotes (=Ulvophytes)(la quasi-totalité du sous-règne, avec 11 ordres, 113 familles, environ 500 genres, et quelques 3600 espèces), le plus avancé, spécifiquement la sous-classe des Ulvidées (5 ordres, une vingtaine de familles, une centaine de genres, et quelques 1000 espèces), la plupart marines, dans le premier sous-règne. Certaines peuvent avoir des grandeurs énormes, comme Codium magnum, qui atteint  une longueur de 26 pieds, soit 8 mètres. C'est celles-ci qui sont à l'honneur dans cet album photo, mais aussi les Charales, qui font partie du deuxième sous-règne, et comptent 6 genres vivants (avec une cinquantaine d'autres éteints) et environ 400 espèces (selon Allen et Migula dans plusieurs oeuvres des années 1880, mais seulement 81 selon Wood et Imahori de '65; c'est le premier qui est utilisé d'habitude). Les chiffres varient aussi concernant le total pour les Gamophytes, de quelques 4000-5000. Donc les formes pluricellulaires ou siphonées sont seulement environ 16% du total des espèces d'algues vertes.  Les 5 ordres d'Ulvidées sont Ulotrichales, Ulvales, Cladophorales (Siphonocladales), Dasycladales, et Caulerpales (Bryopsidales), les 3 dernières étant les Siphonées.