Quelques unes de mes pièces  favorites en musique d'autres pays.

1. Classique composée par le russe Nicolas Rimsky-Korsakoff (1844-1908), magnifique version swing tirée du film Las Vegas Nights de '41.

2. Classique composée par l'anglais Albert Ketelby en '20, reprise par l'orchestre de Larry Clinton en '39, sur l'étiquette Victor; ici c'est la version extraordinaire du maître-musicien allemand James Last.

3. Musique et paroles portuguaises de Ary Barroso, '43,  paroles anglaises de Bob Russell. Une samba avec le titre original ''Aquarela do Brasil.'' Introduite dans the film musical Saludos Amigos et par Eddy Duchin et son orchestre. Xavier Cugat et Jimmy Dorsey ont eu des meilleurs vendeurs avec elle. Elle était la chanson titre du film musical Brazil en '44, et était incluse dans 4 autres films musicaux, The Gang's All Here de '43, Jam Session de '44, The Road to Rio en  '48, et The Eddy Duchin Story en '55. Elle a été le 1er succès enregistré  par Les Paul utilisant la technique  de trames multiples (''overdubbing'') en '48, et a été reprise par la Ritchie Family en style disco en '75 sur l'étiquette 20th Century. Ici c'est la version tirée du film de '55 mettant en vedette Tyrone Power et la magnifique Kim Novak, intitulé Melodia Imortal en portugais.

4. Composeé par Les Baxter; version original de Les Baxter en '59 sur l'album Le Sacre du Sauvage sur l'étiquette Capitol; la version ici est la popularisation et est sur l'étiquette Liberty.

5. Musique et paroles japonaises de Hasegawa Yoshida en '55; adaptation anglaise de Freddy Morgan; version instrumental magnifique du maître-musicien allemand Bert Kaempfert dans les années '60.

6. La pleine d'entrain et scintillante That Happy Feeling était composée par Guy Warren, mais son vrai nom était Warren Akwei et il était de la Ghana. Il était aussi connu comme l'inventeur de l'Afro-jazz et comme membre des Tempos, groupe de  jazz africain, non pas le groupe de chanteurs américain, interprètes de la merveilleuse See You In September, env. '60, et sa virtuosité sur les tambours africains l'a mérité le titre, "Divine Drummer". M.  Kaempfert a  fait un travaille exquis, comme toujours, sur l'arrangement et la production  de la pièce pour l'album  A Swingin' Safari de 1962.  C'est devenu un succès international monumental, était la chanson la plus populaire à Africa Speaks, America Answers sous son titre original "Eyi Wala Dong'' (une prière d'un Africain), et a été utilisée comme thème pour les dernières années du Sandy Becker Show, programme de télé américain pour enfants de '53-'68.