Ray Conniff en instrumentaux

Chef d'orchestre, tromboniste, compositeur, et maître arrangeur, il est né a Attleboro, Mass. en 1916, près de Boston, de parents musicaux. Son père était tromboniste et chef d'orchestre (le Jewel City Band à Attleboro), et sa mère était pianiste.

Il se joint à un ensemble au secondaire Attleboro. Sortie du secondaire dans les années '30 il a joué pour Ben Ronsville et les Hollanders et Dan Murphy's Musical Skippers à Boston, a joué et fait des arrangements pour Bunny Berrigan dans la ville de New York, et pour Bob Crosby et les Bobcats à Los Angeles. Dans les années '40 c'était Arty Shaw, Glen Gray, le Armed Forces Radio Services, et Harry James.

Dans les années '50 il a été engagé par Mitch Miller comme arrangeur pour Columbia et a travaillé avec Rosemary Clooney, Franky Lane, Frank Sinatra, Marty Robbins, Johnny Mathis, Guy Mitchell, Don Cherry, Tony Bennett, et Johnny Ray, lesquels il a également accompagné avec son ensemble. Plusieurs de ces enregistrements connaissent un grand succès. Il commence a enregistreé ses propres albums en '55, le premier étant 'Ts Wonderful,' sorti en '56, mais en instrumentaux, qui deviennent populaires, dans un style unique et envoûtant qui fusionne voix et instrument. On appelle ça instrumental mais c'est plutôt intermédiare entre vocal et instrumental, comme c'est le chant sans paroles qui y figure avec les instruments, comme avec beaucoup d'autres orchestres instrumentales. La revue Cash Box le vote comme 'le chef d'orchestre le plus promettant' 2 années de suite, en '57 et '58, et en '59 la revue Disc Jockeys le vote 'orchestre de studio le plus programmé.'

En '59 il commence avec le chant avec paroles, formant les Ray Conniff Singers, qui ont autant de succès, mais il continuent avec des instrumentaux aussi. Une de ces chanteurs a participé sur un album en '62, qui était nulle autre que Loulie Jean Norman, qui a fait le solo de chant sans paroles pour le thème de Star Trek, qui était basé sur Strange Echoes de '62 par Frank Hunter. Il est responsable du 1er concert en direct en stéreo au monde, utilisant un système de son élaboré, et les critiques font les éloges comme 'l'événement musical des années '60'.

Il a en plus composé plusieurs morceaux, comme With Every Beat of My Heart en '71 et Supersonico en '84.

Il gagne un Grammy en '66 pour 'Somewhere My Love', a garnis 2 nominations Grammy, un Golden Globe, a fait plus de 100 albums, dont 10 en or et 2 en platine, et a reçu d'innombrables prix internationaux, et a vendu environ 70 millions de disques.

Une personne très enthusiasmée, se qu'on voit facilement dans les concerts, qui sont de '91 au Japon et en Amérique du Sud, surtout Brésil. Il est hispanophile, connait l'espangol, et fait plusieurs albums de chansons espagnoles.

Il mari sa 2me femme Vera, qui est de Suisse, en '68, et a eu 2 enfants avec elle, Tamara et Jimmy. Sa fille a 47 cette année [2019], était née à Los Angeles, où vivaient ses parents, est musicienne, et était un temps la rédractrice exécutive et éditrice adjointe pour la revue Billboard (la première femme à l'être), et parle l'espagnol. 

 

Composition de Alexander Borodin, "Gliding Dance of the Maidens" des Danses polovtziennes dans l'opéra Prince Igor de 1890. Figure dans le film Kismet: '30, produit et distribué par Warner Brs., basé sur la pièce de théâtre de Edward Knoblock; '44, produit et distribué par MGM; et '53, produit et distribué par MGM.

Composé par Kurt Weill pour 3 Penny Opera en '28 basé sur Beggar's Opera par John Gay de 2 siècles auparavant.

Composé par Ch. Trenet. Un arrangement absolument envoûtant d'une chanson classique.

Composé par Ary Baroso, titre original Aquarela do Brasil.

Musique et paroles de Terry Gilkyson, Rick Dehr, Frank Miller (les Easy Riders), '56. Les Easy Riders ont accompagné Dean Martin dans l'enregistrement original.

Musique de Frederick Loewe, paroles de Alan Jay Lerner, de la pièce de théâtre musicale My Fair Lady, '56, basée sur la pièce de théatre Pygmalion de G.B. Shaw, et le film en '64, mettant en vedette Rex Harrison et Audrey Hepburn, produit par Warner Brs. et distribué par CBS.